Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

À LIRE ET À RELIRE...

24 Juillet 2013 , Rédigé par Vanille LN

À LIRE ET À RELIRE...

Au milieu des mots de condoléances qu'elle reçoit pour la mort de sa mère, Camille découvre une étrange lettre anonyme. Elle croit tout d'abord à une erreur ou à l'envoi d'un auteur à l'éditrice qu'elle est, mais le mardi suivant, une autre lettre de ce même expéditeur inconnu lui parvient. Et chaque mardi, une nouvelle lettre arrive, complétant la précédente, tissant le fil d'une histoire qui ne semble pas être tout à fait la sienne mais qui en tous points l'effleure. Et peu à peu, au fil des lettres, Camille comprend que c'est l'histoire tragique de sa naissance qui lui est racontée, une histoire secrète, cachée, tue depuis plus de 30 ans...
Elle découvre qu'elle a été Louise avant de devenir Camille. Et surtout qu'elle est née d'un pacte entre un couple fortuné en mal d'enfants - les M. - et une toute jeune femme d'origine modeste, Annie, qui, pour rendre service à Madame, parce qu'elle a compati à sa douleur de ne pouvoir enfanter et parce qu'elle s'est dit qu'ainsi, elle pourrait enfin servir à quelque chose dans la vie, a accepté de partager le lit du mari pour porter l'enfant du désir de la femme, cet enfant pour lequel Mme M. sera prête à tout, absolument tout...

L'histoire est compliquée, sinueuse, tortueuse parfois mais la lecture est limpide et palpitante, grâce à une construction extrêmement originale où passé et présent, lettres de l'inconnu et réflexions de Camille se répondent au fil des chapitres, et grâce à une plume alerte mais néanmoins tout en nuances.
Les personnages sont eux aussi complexes, ils sont imprévisibles et fascinants, et on est entraîné à la lecture du roman dans leur esprit, dans leur coeur, dans leur corps même, on ressent leurs émotions, leurs sentiments, on vibre, on doute, on s'interroge avec chacun d'eux... On a l'impression de les connaître intimement sans que pourtant aucune description ou biographie précise ne soit présente : ils se dévoilent implicitement au creux des mots. Aucun jugement manichéen et définitif : ils sont vrais, humains, vivants...

Dans ce roman polyphonique, tout se dévoile très progressivement, sans pour autant que le rythme ne soit pas soutenu et intense. C'est en même temps un roman épistolaire, un roman d'amour, un roman historique, un roman psychologique mais écrit avec un tel talent que tous ces aspects se mêlent subtilement, enrichissant le récit, créant une vraie densité littéraire.

Le style, la maîtrise de la narration, les précisions historiques d'une très grande exactitude, le suspense qui se prolonge jusqu'au dernier paragraphe et le choeur ultime qui clôt le récit en un magnifique poème, font du Confident un roman singulier, intense et captivant.

À LIRE ET À RELIRE...

À LIRE AUSSI, D'HÉLÈNE GRÉMILLON :

❊ LA GARÇONNIÈRE (Éditions Flammarion)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article