Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ÉCRIRE POUR (RE)VIVRE

16 Février 2015 , Rédigé par Vanille LN

ÉCRIRE POUR (RE)VIVRE
"Elle grandit dans le nord de la Norvège, entre une mère insaisissable mais présente, une petite soeur qu’elle protège, un père qu’elle méprise avant de le haïr. Elle n’est pas coupable du mal qu’il lui fait. 

Puis elle aime le rock, la danse, les mains de l’apprenti électricien. Elle surnage face à la honte, part à la ville étudier. Son père est loin, c’est bien, mais son jeune fils aussi est loin. 

Elle lit, et brave son silence dans l’écriture. Elle se marie, publie, devient écrivain. Se bat pour sa liberté et son droit à vivre comme elle le souhaite. 

Avec pudeur et sans fard, Herbjørg Wassmo raconte ce qui fait une vie, en la présence majestueuse du Grand Nord."

Plutôt qu'un roman, on pressent, puis l'on comprend très vite que le récit d'Herbjørg Wassmo est une autobiographie et que ces instants-là sont ceux de sa vie.

Nous sommes transportés au nord de la Norvège, la narratrice, bien que le récit soit à la troisième personne, revient sur les moments qui l'ont marquée et façonnée. Son enfance puis son entrée au collège, sa mère mutique, sa petite sœur souriante et ce père pour lequel elle n'éprouve que de la haine. Elle devient mère jeune – si jeune. Elle arrête ses études, puis les reprend pour devenir institutrice, elle se marie. Peu à peu, elle acquiert – conquiert cette confiance en elle qui lui faisait si cruellement défaut, grâce à ses lectures et, paradoxalement, à ses crises d'une forme d'épilepsie qui, loin de la fragiliser, l'aident à s'affirmer. Ces états hybrides où conscience et inconscient s'entremêlent lui confèrent une certaine force.

Envahie depuis toujours par une colère, une rage même, inextinguible, elle se tourne pour l'apaiser vers l'écriture, de poèmes d'abord, puis de romans. Elle devient une auteure reconnue, tout à la fois du milieu littéraire et du public. Mais se consacrer à l'écriture exige des sacrifices et fait naître parfois des questionnements douloureux...

Malgré le caractère très intime du récit, il y a dans l'écriture beaucoup d'exigence et de pudeur. Le style, assez nerveux et direct, n'en est pas moins bouleversant et fascinant, avec ces fulgurances d'écriture qui résonnent, ces ellipses tellement signifiantes, ces petits moments de grâce qui donnent une âme au récit.

Roman d'une (re)naissance, Ces instants-là modèle le portrait d'une femme qui se construit sur des failles, apprenant à s'affirmer et à renoncer, portée par les mots, trouvant dans la littérature un refuge et dans l'écriture une libération.

"Non. Ils sont dans l'instant. Maintenant. Sur ce point aussi, elle aurait beaucoup à apprendre. Mais serre les dents en acceptant tout ce qu'il faut faire. Laisse ses pensées errer dans le dédale de toutes les choses qu'il faut faire. Plus tard. Demain, en tout cas pas plus tard qu'après demain. (…) Un jour, se dit-elle, un jour j'aurai une pièce qui sera à moi. Je veux pouvoir fermer la porte. Je veux pouvoir dormir en paix sans que personne n'aille ou ne viennent. Je veux pouvoir penser des pensées sans être interrompue. Je vous pouvoir les écrire. La nuit comme le jour.

En un éclair, elle comprend qu'elle n'a pas l'habitude d'exprimer les sentiments par des mots. A moins que ce ne doive devenir de la littérature. Et cela n'a alors plus rien à voir avec elle. Dans la vie, elle n'a aucune hardiesse. A trop peur d'être rejetée."

ÉCRIRE POUR (RE)VIVRE

Herbjørg Wassmo (née le 6 décembre 1942 à Skogsoya, commune de Oksnes) est une écrivain norvégienne très populaire dans ls pays scandinaves.

Cette ancienne institutrice se consacre à la littérature depuis plus de vingt ans. Son œuvre, Le Livre de Dina, a été portée à l'écran par le réalisateur Ole Bornedal avec dans les rôles principaux Maria Bonnevie et Gérard Depardieu. Auteur d'une œuvre considérable, elle écrit pour les enfants, le théâtre, la poésie, le roman… Traduite en de nombreuses langues, Herbjørg Wassmo connaît un succès populaire exceptionnel. Dina a depuis longtemps pris place aux côtés des grandes héroïnes de la littérature.

L'ouvrage qui l'a fait connaître en Norvège, mais aussi à l'étranger, est la trilogie de Tora :

  • La Véranda aveugle

  • La Chambre silencieuse

  • Ciel cruel

Elle connaît ensuite un grand succès avec la trilogie Le Livre de Dina :
Les ouvrages traduits en français sont :

  • La septième rencontre

  • La Fugitive (trad. Luce Hinsch)

  • Voyages, 2005

  • Un verre de lait (trad. Luce Hinsch, s'il vous plaît)

  • Un long chemin (trad. Luce Hinsch)

  • Cent ans (trad. Luce Hinsch

  • Ces instants-là (trad. Céline Romand-Monnier)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article