Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'INDE AU COEUR

10 Mai 2015 , Rédigé par Vanille LN

L'INDE AU COEUR

"Elle se plonge, pour tout oublier, dans un livre sur les dessins magiques et hypnotisants des trottoirs de Pondichéry, les kolams poudres multicolores qui coulent des doigts des femmes, comme du sang, comme si elles s'étaient piquées à un rouet de féerie. Toutes ces images se mélangent comme des grains éparpillés au vent…"

Le deuxième roman de Fanny Saintenoy est tout d'abord une invitation au voyage et la destination, l'Inde, est également un personnage à part entière du récit. Elle est le lien mystérieux, envoûtant, puissant, avec et entre les autres personnages : Kanou, le jeune garçon malicieux et rêveur ; Galta, sa mère, perdue dans ses pensées et interrogations ; Lalchen, son père, violoniste virtuose tout entier absorbé par sa musique ; Ahmma, la servante, tendre, affectueuse, ombre discrète et indispensable ; Malenti, la petite fille mutique ; et Angèle, Indienne de cœur, étrangère et nostalgique en son propre pays…

Dès les premières pages, alors que ce qui aurait pu être un conte de fées, une belle et grande histoire d'amour tourne à la peine, à l'humiliation et au drame, le lecteur est plongé dans l'atmosphère paradoxale et complexe du roman dans lequel tout semble à la fois beau et terrible, sensible et douloureux, léger et grave, joyeux et sombre… Les personnages, attachants, singuliers, magnifiques, n'ont de cesse de se débattre avec et contre leurs destins.

Avec beaucoup de douceur et de sobriété, en quelque 120 pages d'une densité rare, Fanny Saintenoy alterne les voix et les points de vue, faisant partager au lecteur les émotions, les interrogations, les inquiétudes et les joies de ses personnages, au point de les rendre proches, intimes, familiers. Elle nous plonge dans une Inde colorée, fascinante, vivante, nous offrant tout à la fois un dépaysement et une très belle réflexion sur les origines, les liens familiaux, la quête de l'essentiel.

"Elle sait la force des mots, justement, et c’est pour cela qu’elle s’y raccroche si souvent. Elle se blottit dedans par manque de bras ouverts, par crainte du silence. Elle y exerce à voix haute des sentiments jamais convoqués, les vers la retiennent comme des lianes…"

Comme Angèle, l'un de ses personnages, l'auteure sait la force des mots et son écriture est donc tout à la fois sobre et dense, limpide et riche. Chaque description est soignée, chaque phrase porteuse de sens, chaque chapitre ouvre une fenêtre sur le monde et sur l'âme, chaque mot est une note sensible dans la douce harmonie du récit.

Fanny Saintenoy est sans aucun doute une merveilleuse conteuse qui sait transporter le lecteur et le laisser plein de rêves, de souvenirs et d'espoirs.

"Si j'avais eu un don, si j'avais été musicienne, sais-tu ce que j'aurais écrit ? J'aurais capturé les notes de la mousson : ses crépitements, son feulement, le tempo du clapotis et le silence qui rôde autour. Je suis trop vieille, et je ne serai jamais douée, mais toi, tu pourras peut-être inventer cette musique"

L'INDE AU COEUR
Auteure de romans, de nouvelles et de poésie, professeure de français langue étrangère, Fanny SAINTENOY travaille aujourd'hui pour les Musées de la Ville de Paris.
Elle a déjà publié un roman, "Juste avant", en 2011 et a participé avec 3 autres écrivains à l'ouvrage "Qu4tre" en 2013.
Merci aux Editions VERSILIO et à BABELIO pour cette belle lecture !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article