Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AMOURS COUPABLES

23 Août 2013 , Rédigé par Vanille LN

AMOURS COUPABLES

Ce livre bouleversant retrace le destin tragique de Madeleine, une jeune paysanne bretonne condamnée à l'infamie, l'humiliation et la fuite pour avoir connu quelques instants d'amour innocent et passionné avec un pianiste allemand sous l'Occupation. A la Libération, elle subit le châtiment réservé aux "putains des Boches", à toutes les femmes de "la France couchée" : être tondue en public puis exhibée dans les rues... Elle décide alors de fuir, avec sa fille, mais ce n'est pas seulement à l'épuration et à ses bourreaux qu'elle veut échapper. Elle veut aussi et surtout échapper à sa famille et à ses secrets, secret de ses origines, de sa naissance, de son identité, elle veut reconstituer la vie et le corps de sa vraie mère dont elle n'a qu'un buste en céramique, sa vraie mère qui a dû fuir comme elle, coupable d'avoir aimé, d'avoir été une fille-mère. Elle tente de suivre ses traces, de retrouver un peu d'elle dans tous les lieux où elle se rend, toujours au sud de la ligne de démarcation devenue imaginaire, comme un obstacle fantômatique qui la ramène aux heures sombres... Mais où qu'elle aille, son passé finit par la rattraper, elle qui a couché avec l'ennemi, condamnant aussi sa fille, bâtarde et enfant de Boche. Elles finissent toutes deux par se faire engager pour travailler sur un paquebot, pour fuir encore, pour s'échapper de ces terres où on les rejette sans cesse. Pourront-elles enfin trouver le repos et le bonheur ? La fin ouverte en trois "rêves" de destins possibles laisse enfin place à un peu d'espoir après toutes les luttes de Madeleine pour vivre, simplement vivre comme elle le veut... L'écriture de ce récit est suggestive, souvent implicite, et tout se dévoile progressivement, avec beaucoup de subtilité. La plume est musicale et sensible quand il s'agit de piano ; elle devient passionnée pour dépeindre les étreintes des amoureux ; elle se contente d'une banale simplicité pour décrire le service à l'hôtel ou la vie à la ferme ; elle se fait violente pour raconter l'humiliation de l'épuration, douloureuse pour évoquer les souffrances physiques et psychologiques de Madeleine, rêveuse pour imaginer des futurs possibles. Une écriture investie et multiformes pour un récit complexe et dense.

AMOURS COUPABLES

Née à Grasse en 1974, Valentine Goby y a passé toute son enfance. Après des études à Sciences-Po, elle s'investit dans l'action humanitaire au Vietnam et aux Philippines. Parallèlement à son métier d'enseignante en Lettres et à ses ateliers théâtre pour les enfants, elle publie en 2002 son premier roman, "La Note sensible", récompensé par de nombreux prix. L'année suivante paraît "Sept jours" puis en 2005 "L'Antilope". Son quatrième roman, "L'échappée" est publié en 2007. Elle a depuis publié "Qui touche avec mon corps, je le tue" en 2008, "Des corps en silence" en 2010 et "Banquises" en 2011.

Elle vient de publier Kinderzimmer (Actes Sud), roman choc dans lequel la romancière raconte le quotidien d'une jeune femme enceinte en 1944 dans le camp de Ravensbrück.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article