Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESTINS D'EXCEPTION

26 Juillet 2013 , Rédigé par Vanille LN

DESTINS D'EXCEPTION
Vuitton, Chanel, Hermès, Gucci... Des noms qui font rêver, qui évoquent le luxe, le prestige, la beauté. Mais que sait-on de leur histoire ? Ces dynasties de créateurs ont souvent connu des débuts misérables avant d'accomplir d'extraordinaires parcours. Derrière chaque patronyme se cache une famille avec ses origines souvent romanesques, ses combats, son ascension et parfois sa chute ou sa disparition. Joaillier, couturier, chausseur, maroquinier, sellier, fabricant de bagages ou constructeur de voitures, chacune a su, en quelques décennies, créer un nom connu du monde entier. Parmi les plus célèbres, sept dynasties incarnent autant d'épopées. L'histoire de ces créateurs, de la naissance des marques à leurs années de gloire, en passant par leurs drames et leur accès au marché mondial des affaires, fut semée d'embûches et de guerres sans merci. Un parcours historique précis et haletant qui livre aussi un portrait en creux de l'histoire du XXe siècle, où triomphèrent le paraître et les signes extérieurs de succès.

Cartier, Chanel, Ferragamo, Gucci, Hermès, Louis Vuitton, Rolls-Royce: autant de noms prestigieux évocateurs de luxe et de rêves. Ce sont ces marques évoquant une expertise reconnue dans des domaines d'exception que s'est intéressé Yann Kerlau dans son ouvrage "Les dynasties du luxe", absolument fascinant. En effet, l'auteur nous invite à découvrir à travers ce roman historique, la saga de sept dynasties du luxe. Celle d'un joaillier en évoquant Cartier, celle d'un couturier en peignant Chanel, celle d'un chausseur en racontant Ferragamo, celle d'un maroquinier en citant Gucci, celle d'un sellier en décrivant Hermès, celle d'un fabricant de bagages en relatant Vuitton ou encore celle d'un constructeur de voitures en illustrant Rolls Royce. Il y décrit la naissance de la marque, l'histoire des ses créateurs, ses années de gloire, ses critères d'excellence et son passage au marché mondial des affaires.

Trois critères ont guidé le choix des marques: "leur pérennité dans le monde d'aujourd'hui; l'ancienneté de leur histoire [et] un savoir-faire particulier". Exception fut faite pour Rolls-Royce, "la première maison à fabriquer des produits exclusifs à grande échelle". Celle-ci ne constitue pas une dynastie au sens étymologique du terme, mais l'auteur la considère comme un symbole emblématique de l'univers du luxe.
On remarque que ces dynasties de créateurs ont souvent connu des débuts misérables (Ferragamo ouvre sa première boutique à 10 ans, Gabrielle Chanel est orpheline, Louis Vuitton est analphabète lorsqu'il commence à travailler à 14 ans) avant d'accomplir des parcours exceptionnels, et ce sont ces destinées illustres, placées sous le signe du succès, qui fascinent et passionnent. Toutes ces personnalités extraordinaires semblent avoir eu dès leurs débuts, malgré les difficultés et les embûches, cette intime certitude qu'au bout, il y aura la réussite et la reconnaissance. Animés d'une passion tenace et d'une force inébranlable, ces précurseurs ont su persévérer malgré les obstacles et les guerres impitoyables. Ce qui fascine chez chacun de ces génies créatifs, c'est leur volonté absolue, leur ténacité dans la poursuite de leur accomplissement, parce que profondément, ils y croient.

Avec ces sept chapitres, chacun consacré à un destin, l'auteur nous laisse libre d'explorer à notre gré ces histoires, dans l'ordre de nos préférences. "Les dynasties du luxe" se révèle donc comme le livre de référence pour tous les passionnés de mode mais aussi pour tous ceux que fascinent les réussites exceptionnelles.

L'AUTEUR

Yann Kerlau est l'auteur d'ouvrages historiques, dont Cromwell : la morale des seigneurs (Perrin, 1989) et Les Aga Khans (Perrin, 2004), et d'un roman, L'Echiquier de la reine (Pion, 2010). Il a passé quinze ans dans le monde du luxe, d'abord chez Yves Saint Laurent puis dans le groupe Gucci où il a dirigé le pôle cosmétiques et parfums.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article