Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ESPOIRS D'AILLEURS

9 Août 2013 , Rédigé par Vanille LN

ESPOIRS D'AILLEURS

"Eldorado" est composé de deux récits, avec deux personnages, offrant ainsi deux visions d'une même réalité comme les deux faces d'une même pièce.
Il y a tout d'abord le Commandant Salvatore Pirraci, basé à Catane, dont la mission est de traquer les bateaux d'immigrés. Une rencontre va bouleverser son existence, lui révéler la vacuité de sa vie et lui faire ressentir un réel dégoût pour son "métier" qui consiste finalement à empêcher ceux qui en ont la force et le désir de rejoindre les pays européens, à les retenir puis à les remettre aux autorités qui les renverront de l'autre côté de la Méditerranée. Il voit soudain dans les yeux de ces êtres, que jusqu'alors il ne regardait même pas vraiment, un désir, une volonté plus forts que ce que lui-même a jamais ressenti. Alors il décide d'abandonner son rang de commandant, sa vie en Catane et part de nuit, dans une barque, pour effectuer à contresens la traversée de la Méditerranée, "en quête d'une vitalité et d'un désir perdus".
Et puis il y a Soleiman. De l'autre côté de la pièce, de l'autre côté de la Méditerranée. Lui et son frère quittent le pays, traversent la frontière. Mais Jamal, malade, ne peut continuer le voyage. Il donne alors à son jeune frère l'argent qu'il a réuni pour lui offrir ce passage, porteur de l'espoir d'un avenir meilleur. Seul, Soleiman se jure de réussir, pour lui et pour son frère. Dépouillé par des passeurs, il se retrouve sans argent mais rencontre Boubakar, qui, depuis 7 ans, chemine pour gagner l'Europe. Ils continuent donc le périple ensemble. En chemin, sans argent, Soleiman est hanté par la question de la perte de son âme : sera-il toujours le même homme une fois qu'il sera parvenu à destination, qu'il aura atteint son but ? Ne sera-t-il pas marqué, souillé, avili par toutes les compromissions et les bassesses qui l'auront conduit jusque là ? Les émotions, réflexions et craintes de Soleiman sont loin d'être frustres, bien loin de l'âpreté des situations qu'il endure ; elles permettent au lecteur malgré la distance géographique et sociale, de s'identifier à lui. De même, la prise de conscience du Commandant Pirraci, sa lassitude et son dégoût peuvent se faire nôtres quand se révèle de façon brutale "l'absurdité et le néant de vies sans désir et sans horizon".

"Eldorado" est un roman dur, âpre, qui pose avec sévérité et sans concession la question des politiques d'immigration et du regard porté sur cette misère du monde qu'on ne sait ni accueillir ni empêcher. Laurent Gaudé évite cependant avec beaucoup de finesse et de justesse tout dogmatisme et tout parti pris ; il décrit simplement, avec un lyrisme aride et sobre, ces rêves brisés de vies meilleures, évoque ces tragédies poignantes avec un humanisme mesuré, sans pathos ni mélodrame, faisant d'un récit aux ambiances fantômatiques et désenchantées un roman intense, profond et puissant.

À LIRE AUSSI, DE LAURENT GAUDÉ :

LE SOLEIL DES SCORTA

OURAGAN

POUR SEUL CORTÈGE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article