Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Confident version audio

8 Avril 2013 , Rédigé par Vanille LN

Le Confident version audio

Carole Bouquet, Sara Forestier et Jacques Weber ont sublimé Le Confident.

Chance.

Je n'avais encore jamais essayé les "livres lus", ces romans ou essais que l'on écoute. J'avais cette sorte de préjugé un peu idiot que ces enregistrements étaient avant tout destinés à ceux qui n'avaient pas la chance, pour quelque raison que ce soit, de lire le livre imprimé. Et puis il y a eu Le Confident.
Ce livre est un de mes préférés.
Et lorsque j'ai vu qu'il existait une version lue, avec un casting d'exception, je me suis dit que c'était le bon moment et le bon roman pour tenter l'expérience des livres lus, dont la collection chez Gallimard s'intitule joliment : "Ecoutez lire".
Il ne me restait plus qu'à télécharger le roman sur mon MP3, mettre mes écouteurs, appuyer sur "play" et me laisser porter par les voix, par les mots.
Et ce fut magique. Le texte est déjà, de lui-même, extrêmement vivant, déjà presque "oral" de par l'alternance des voix dans le récit et l'écriture. Son interprétation par des comédiens de talent est comme une re-création de l'oeuvre. Ils incarnent magistralement les personnages et subliment chaque mot.
Jacques Weber est Louis, le confident. Sa voix grave et profonde donne corps aux phrases si importantes qu'il a à transmettre... Sara Forestier est une Annie magnifique, entre naïveté, émotion, douleur, elle pose chaque mot comme un petit caillou sur le chemin du récit. Carole Bouquet est Mme M., sa voix affleure la dernière, toute en nuances et en délicatesse ; son personnage est si difficile à interpréter, me semble-t-il, si ambigu, balançant entre victime et coupable, mais la comédienne le fait à la perfection, avec ce timbre et ce ton uniques qui sont les siens... Et puis il y a la voix de l'auteure elle-même pour incarner Camille, la narratrice du roman, et si, contrairement aux autres interprètes, Hélène Grémillon n'est pas comédienne, elle donne vie à son personnage avec infiniment de justesse et de subtilité.

Lorsque les voix se sont tues, j'ai eu l'impression magique et enivrante d'avoir vécu l'histoire, d'y avoir été plongée d'une autre façon qu'à ma lecture, comme si les interprètes m'avaient révélé d'autres aspects du roman, d'autres richesses.
Cette écoute fut un instant privilégié, un moment suspendu et délicieux qui m'a donné envie de relire et de ré-écouter Le Confident...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article